'Better Eyesight Magazine' - mars 1921 : Un cas de décollement de la rétine

'Better Eyesight Magazine' - mars 1921 : Un cas de décollement de la rétine - methode bates france

 

Better Eyesight Magazine - Mars 1921 - Un cas de décollement de la rétine

par Clara E. Crandall

 

Il y a 25 ans, Samuel D. reçut dans son oeil gauche un clou jeté négligemment d’un toit et, dix-neuf ans plus tard, alors qu'il fendait du bois, une branche le frappa au visage, blessant le même œil. 

 

Apparemment, aucun de ces deux accidents n’eut de sérieuses conséquences mais environ un an après le deuxième, le patient remarqua que sa vue baissait. Il consulta un ophtalmologue pensant qu’ll avait probablement besoin de lunettes mais on lui déclara qu'il souffrait d’une inflammation de l’iris. On lui donna des gouttes pour remédier à cette situation qu’il utilisa pendant un mois; le 12 mai 1916 alors qu'il travaillait au jardin, il devint soudainement complètement aveugle de son œil gauche. Il s’agissait d’un décollement de la rétine et l’ophtalmologie qu’il consulta l'envoya immédiatement à l'hôpital afin de lui faire subir un examen complet. On lui fit une radio des dents et on lui conseilla de se faire enlever les amygdales. Il dut ensuite rester huit semaines sans bouger, allongé à plat sur son dos. 

 

À la fin de cette période, on remarqua que la rétine suite à ce repos total s'était partiellement rattachée et sa vision s'était, dans une certaine mesure améliorée. Espérant encore améliorer cette situation, les docteurs opérèrent l’oeil mais sans succès . Deux semaines plus tard, une seconde opération fut réalisée suite à laquelle l'oeil devint à nouveau totalement aveugle. L'état de l'œil gauche était compliqué par une cataracte traumatique et sénile qui se développait maintenant dans l’oeil droit. On l'envoya dans un autre hôpital au cours de l'automne afin d’être à nouveau examiné mais les médecins décidèrent qu'ils ne pouvaient plus rien faire pour lui.

 

C'est ainsi, qu’avec un œil complètement aveugle et une cataracte qui obscurcissait rapidement sa vue sur l'autre œil, Samuel reprit son travail de jardinier essayant de se résigner à l'idée “d'un futur dans le noir”. Durant des mois et des mois il lutta; mais cela devenait de plus en plus difficile de faire son travail et il sentait bientôt venir le moment où il devrait renoncer à son métier. Il souffrait très fortement de ...

 

...

 

articles du "Better Eyesight Magazine" en français

 

Je souhaite lire l'intégralité de cet article et autres 19 articles du "Better Eyesight Magazine" traduits en français par les membres de l’Association l'Art de Voir.

"Dr W. H. Bates, Visionnaire de la vision", livret de 56 pages, format pdf  à télécharger.

Tarif : 4,90 €

Paiement en ligne via la plateforme HelloAsso

 

 

 

RETOUR LISTE D'ARTICLES

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0