Le sunning (ou ensoleillement)

le sunning ou ensoleillement dans la methode bates - association l art de voir

 

C’est une des pratiques fondamentales de la méthode Bates, la lumière étant nécessaire à la santé des yeux. Il s’agit de réhabituer les yeux à la lumière solaire, car des yeux fatigués, tendus ou qui voient mal ont une mauvaise tolérance au soleil, nécessitant des lunettes teintées pour s’en protéger. Ce qui n’est pas le cas des yeux en bonne santé !

 

Le sunning consiste à exposer ses yeux à la lumière du soleil, en gardant les paupières closes. Se mettre dehors ou à sa fenêtre (mais la fenêtre ouverte pour bénéficier au mieux du rayonnement solaire), diriger son regard – derrière les paupières fermées – vers le soleil, et tourner la tête lentement de droite et de gauche en exposant ainsi les yeux à la lumière et à la chaleur du soleil.

 

Si le soleil est trop fort, baisser un peu la tête, ou mieux, reprendre l’activité à un moment où le soleil est moins haut dans le ciel (peu après le lever ou juste avant le coucher du soleil) : la pratique doit rester tout-à-fait confortable! Tourner la tête suffisamment lentement pour rester attentif à ce qui se passe au niveau des yeux : la lumière et la chaleur du soleil vient parcourir les différentes parties des yeux à droite puis à gauche et ainsi de suite dans un mouvement constant et régulier.

 

Le sunning (ou ensoleillement) dans la methode bates

Cette activité a aussi l’avantage de faire travailler doucement et d’assouplir les muscles du cou, ce qui est excellent pour la santé des vertèbres cervicales mais aussi pour la santé des yeux (car il existe un lien étroit entre les muscles du cou et les muscles oculaires, ce qui fait du bien aux uns fait du bien aux autres et vice-versa).

 

Cette activité peut être faite dans un temps court (une à deux minutes, par exemple chaque fois que l’on est un peu ébloui, ou gêné par la lumière du soleil) ou dans un temps plus long, cinq minutes ou plus. Si vous prenez le temps de prolonger votre sunning, il est bon d’alterner des périodes d’exposition au soleil et des périodes de palming court d’environ une minute.

 

On peut en profiter aussi pour tourner la tête non plus seulement de droite et de gauche mais dans toutes les directions, de façon à exposer toutes les parties de vos globes oculaires, également en haut et en bas, en oblique, en cercle, etc. On peut aussi, pour assouplir non plus seulement les muscles de la nuque mais tout le dos, faire partir les mouvements du bassin, et c’est tout le tronc et le cou qui bougent, un peu comme une danse…

 

En pratiquant le sunning tous les jours, l’intolérance au soleil va peu à peu disparaître et on finit par ne plus avoir besoin de lunettes de soleil (sauf dans des conditions extrêmes de réverbération comme sur glacier ou sur la mer), se contentant de chapeaux, casquettes ou visières, pour ombrager les yeux. Les yeux absorberont du coup beaucoup plus de lumière, ce qui sera excellent pour leur santé.

 

Alors que l’obscurité apportée par les lunettes de soleil, à la longue, affaiblit les yeux, la lumière tamisée par la couleur du verre diminuant la stimulation de la fovéa rétinienne, site de l’acuité visuelle. Mais ne pas abandonner pour autant du jour au lendemain les lunettes de soleil ! Continuer à les porter quand le soleil est trop gênant, se contenter en plus de faire le sunning tous les jours, et ainsi le besoin de porter les lunettes de soleil va spontanément et naturellement disparaître.

Variantes :

 

- on peut faire passer à une quinzaine de centimètres devant les yeux les deux mains en éventail, doigts écartés, pour alterner exposition à la lumière et à l’obscurité, ce qui favorisera les mouvements saccadiques ; le mouvement des mains se fera en sens inverse du mouvement de la tête, soit vers la droite lorsque la tête tourne vers la gauche et vice versa. Ou encore utiliser une grille spécialement conçue pour rendre ces mouvements très réguliers.


- En l’absence de soleil, il est possible d’utiliser un éclairage électrique (lampe lumière du jour).


- Placez-vous dans un corridor ou à l'abri d'un porche à la limite des rayons directs du soleil. Fermez vos paupières. Faites passer votre visage alternativement de la zone d'ombre à la zone de lumière, vous balançant lentement d'un pied sur l'autre. Respirez profondément en vous balançant.

 

 

RETOUR LISTE D'ARTICLES

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0